Les réflexions gaullistes de la semaine du 12 au 18 juillet 2021 par Christophe CHASTANET Imprimer

Lundi 12 juillet 2021 :  

Mieux que Martine à la mer, ne manquez pas le best-seller de l'été, Emmanuel et la 4e vague ! 

Des rebondissements et de l'action en perspective. Dès ce soir en direct de l'Élysée ! 

Décidemment, les allocutions télévisées se suivent et se ressemblent pour le président de la République... 

Si la propagation rapide du variant Delta, devenu majoritaire ce week-end en France, a réglé le sort de la réforme des retraités avant la fin du quinquennat, elle réveille la peur d'une crise qui s'éternise. 

L'histoire se répète mais cette fois-ci, quelles que soient les mesures sanitaires annoncées (vaccination obligatoire des soignants et/ou extension du pass sanitaire au restaurant, au cinéma ou à la salle de sport), elles seront diversement suivies : par la population, dont le seuil d'acceptabilité a baissé, mais aussi par les professionnels qui n'ont pas vocation à jouer à la police, surtout en période de vacances. 

Car la question est philosophique avant d'être politique : faut-il protéger les gens contre eux-mêmes ? 

Dans quelle mesure et dans quelles circonstances est-il acceptable d'intervenir de manière coercitive ? 

Pourquoi ne pas inciter plutôt, par la méthode douce, à des attitudes plus responsables ? c'est le principe du "nudge", concept issu de l'économie comportementale couronné par deux prix Nobel. 

Encourager sans empiéter sur le libre arbitre de nos concitoyens, voilà la méthode. 

Mais il y a fort à parier que ce ne sera pas celle qui sera suivie et que la marche forcée vers la vaccination continuera à être la seule non-réponse apportée à cet enjeu humain et sociétal. 

Après la fracture sociale et territoriale, bientôt la fracture vaccinale ?