Nous sommes le Mercredi, 14 Nov 2018
Vous etes ici :     Home L'UPF en 8 Questions/Réponses
Le mouvement gaulliste L'UPF en 8 questions/réponses
PDF Imprimer E-mail


  • Pourquoi avoir fondé l'UPF (Union du Peuple Français) ?

Parce qu'il était temps de voir se recréer en France un grand mouvement rassemblant les défenseurs des idéaux Républicains et Gaullistes.

Les personnes défendant ces valeurs ne se retrouvent plus dans le paysage politique actuel. Plusieurs petits mouvements ont été fondés, refusant pour les uns de rentrer dans le PS et pour les autres dans LR. Malheureusement ces mouvements, perdus en chapelles, ne représentent que très peu de poids dans le paysage politique de notre pays. Nous souhaitons les encourager au rassemblement, être l'étincelle qui leur fera prendre conscience que c'est la seule solution pour l'avenir du pays. C'est le but et la volonté de l'UPF qui n'a pas vocation à devenir un groupuscule de plus.

On peut également s'apercevoir que de nombreux français sont isolés car refusant de rejoindre l'un de ces grands partis actuels. Beaucoup de gaullistes refusent de rejoindre LR ou l'un de ses mouvements partenaires qui n'ont plus grand chose à voir avec le véritable gaullisme de conviction ! Des républicains n'ont pas voulu suivre la volonté de reconstruction de la gauche défendue par Jean-Pierre Chevenement après la présidentielle de 2002.

C'est à vocation de rassembler tous ces mouvements et toutes ces personnes -ou à leur faire prendre conscience qu’un rassemblement est nécessaire- que l'UPF a été fondée.

  • Pourquoi lui avoir donné ce nom ?


L'Union du Peuple Français exprime bien notre volonté de dépasser les clivages que rejettent une grande partie des français. La politique ne doit plus désormais se faire au détriment du peuple mais par le peuple et pour le peuple, seul véritable souverain en France.

C'est également une référence assumée au Rassemblement du Peuple Français, seul parti dirigé par le Général de Gaulle, en qui nous inscrivons notre action. 

  • Pourquoi les mots "Gaullistes" et "Républicains" ne figurent-ils pas dans le nom ?

Confédération des gaullistes de conviction, notre attachement au gaullisme et aux valeurs républicaines est une évidence qu'il n'était pas besoin de rappeler. En outre, notre souhait n'est pas d'unir uniquement des gaullistes, des républicains ou autres souverainistes mais de proposer aux Français d'horizons divers une solution, un mouvement dont la volonté serait de travailler entre personnes issues de clivages différents dans le seul but de rassembler notre peuple car nous ne croyons pas qu'il y ait des français de droite d'un côté et des français de gauche de l'autre, à nos yeux il n'y a que des français. Ce n'est qu'uni, autour des valeurs républicaines, que le peuple de France saura relever la tête et le pays.

  • L'Union du Peuple français est-il un parti politique traditionnel ?

Non, la volonté première de l'UPF est d'être un rassemblement au dessus des partis, voila pourquoi la double appartenance avec un parti politique traditionnel, qu'il soit de droite, de gauche ou du centre, est autorisée. Il est également possible pour un mouvement ou une association politique d'adhérer directement dans l'UPF en tant que mouvement associé.

  • D'où êtes vous issus politiquement ?


L'UPF est un mouvement unitaire auquel le Mouvement Bonapartiste de Paul-Napoléon CALLAND est associé. Les origines politiques des membres composant les instances nationales sont diverses. Ainsi y figurent d'anciens membres de Debout La France ; de République Solidaire, des adhérents issus du Rassemblement pour l'Indépendance et la souveraineté de la France ou des personnes issues des partis traditionnels et de citoyens non engagés en politique actuellement.

Nous refusons toute collaboration avec des anciens membres du Front National et rejetons toute main tendue ou recyclage avec ses cadres.

  • Qui dirige l'UPF ?

L'UPF est dirigée par un Conseil National, chaque président de mouvement ou association associé à l'UPF étant membre de droit du CN. Les décisions prises par le CN sont appliquées par un secrétaire général désigné par ce même CN.

  • Quelles sont vos valeurs ?

Trois mots peuvent résumer nos valeurs: République - Solidarité - Indépendance

République: Car celle-ci et ses valeurs sont menacées par plusieurs dangers sur notre territoire tels que le communautarisme, l'intégrisme, le séparatisme grandissant dans plusieurs régions par l'intermédiaire de mouvements indépendantistes voir même terroristes pour certains. Notre devoir est de défendre la République, de faire perdurer ses valeurs et institutions.

Solidarité: Car il ne peut y avoir de véritable politique sans tenir compte de la solidarité entre les français. La France ne peut se permettre de laisser de côté une grande partie de sa population mais pour cela il faut donner à notre pays les moyens de le faire. Il est plus que jamais nécessaire d'allier le progrès économique avec la justice sociale.

Indépendance: Car la France doit de nouveau être libre de pouvoir agir pour son peuple sans pour cela demander l'autorisation d'un organisme supranational et apatride. La France doit de nouveau être maître de son destin ! Mais, pour autant, nous ne sommes pas de ceux qui veulent nous couper du reste de l'Europe, nous défendons une autre idée de l'Europe celle basée sur les réalités et non l'utopie supranationale et fédéraliste qui prétend nous faire croire que c'est en fusionnant les nations qu'on rendra la vie plus belle et plus facile aux européens et notamment aux français. Le contraire semble même être démontré de plus en plus.
Nous sommes pour l'Europe des nations et non celle des régions ou provinces.

  • Le gaullisme en lui même n'est-il pas dépassé ?

Au contraire, le général de Gaulle était l'un des plus grands visionnaires de notre pays, beaucoup de personnes qui l'ont combattu de son vivant se sont reconverties en admirateur du grand Charles. Les idées et valeurs qu'il avait exprimées sous sa présidence et en dehors sont très loin d'être ringardes ou moisies comme tentent de nous faire croire ceux qui seraient forcément gênés par un retour du gaullisme de conviction au premier plan.

Il suffit de bien étudier la politique du général et ce pourquoi il se battait pour se rendre compte que le gaullisme correspond à l'attente des français encore aujourd'hui, il a l'immense mérite de poser la question nationale et de la lier avec celle de l'homme.

Loin d'être replié sur lui même et sur le passé, le gaullisme est ouvert sur l'avenir.

"Puisque tout recommence toujours, ce que j'ai fait sera, tôt ou tard, une source d'ardeurs nouvelles après que j'aurai disparu."
Charles de Gaulle
 

Sondage

Pour lutter contre le chômage, de laquelle des deux opinions suivantes vous sentez-vous le plus proche :
 

Sur Facebook

Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com