Nous sommes le Samedi, 21 Juil 2018
Vous etes ici :     Home Communiqués de l'UPF Les voeux 2014 de l'UPF
Les voeux 2014 de l'UPF PDF Imprimer E-mail


"Que les élus ne s‘étonnent pas de l’image de plus en plus négative qu’ils renvoient, tant qu’ils n’admettront pas qu’ils n’ont de devoirs qu‘envers ceux qui les ont désignés." - Etienne Patier


Jamais la France n'a paru aussi proche de l'explosion sociale que ces dernières semaines. Sur fond de chômage en hausse et d'une impopularité record du couple exécutif, les mouvements de protestations cristallisent toutes les rancœurs et les tensions de nos concitoyens.

Pour autant, tout Français qui se respecte - encore plus s'agissant de gaullistes - ne peut souhaiter que la France sombre dans le chaos. Le changement tant attendu et sans cesse repoussé n'interviendra que par une prise de conscience politique et un engagement citoyen au service de l'intérêt général.


Le peuple français doit se rassembler, non pas derrière ses dirigeants au nom d'une union nationale qui ne veut rien dire, mais en dehors des structures collectives traditionnelles sclérosées autour des valeurs qui ont fait notre pays de tout temps.

En cela, les échéances municipales qui se profilent doivent être un levier pour que nos compatriotes se réapproprient le débat public et se réunissent utilement afin de former de nouvelles équipes d'élus ayant à cœur de défendre les intérêts de leurs communes et non pas ceux dictés par des considérations partisanes.

En outre, pour modifier durablement la (mal)donne de la politique économique et celle de la politique européenne qui sont complètement imbriqués et interdépendants, il faudra à la fois être capable de porter avec force et courage des idées réellement progressistes dans le débat public et de faire entendre dans notre pays une voix eurocritique qui ne verse pas dans l'impasse extrémiste sous toutes ses formes.

Car, naturellement, le combat contre ces imposteurs qui distillent la haine et l'intolérance en instrumentalisant et décrédibilisant nos idées devra encore être l'une des priorités de l'ensemble des républicains durant les mois qui viennent. Il ne peut en effet être acceptable et accepté qu'un humoriste antisémite agrège sur son nom une génération en manque de repères ou que l'extrême droite et ses affidés remportent, sur fond d'abstention massive, les élections européennes de mai prochain.

Il appartiendra donc à notre confédération de permettre le changement partout où la possibilité d’action lui est offerte et d'accompagner un vrai mouvement, constructif quand on l'écoute et citoyen par ses actes, qui s'apparente à une mutation politique et ne se résume pas à entretenir la nostalgie d'une grande Jacquerie.

Il est indispensable enfin que, forts de leur diversité, les gaullistes sachent unir leurs efforts pour bâtir ensemble la coordination dont nous avons jeté les bases il y a quelques semaines et que nous savons riche en espoirs de toutes sortes.

Ainsi, cette nouvelle année, placée sous le patronage d'Etienne PATIER - notre vice-président soudainement disparu le 14 décembre - sera riche en projets et en rencontres qui comptent.

A chacune et à chacun d'entre vous, l'Union du Peuple Français et ses mouvements confédérés (Initiative Gaulliste, Mouvement Bonapartiste, Union Républicaine et Démocratique du Travail) vous souhaitent, ainsi qu'à vos familles et à vos proches, une excellente année 2014.
 

Sondage

Pour lutter contre le chômage, de laquelle des deux opinions suivantes vous sentez-vous le plus proche :
 

Sur Facebook

Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com