Nous sommes le Mercredi, 14 Nov 2018
Vous etes ici :     Home Communiqués de l'UPF Les voeux 2013 de l'UPF
Les voeux 2013 de l'UPF PDF Imprimer E-mail


"Peut-être, le chemin que je montre à la Nation est-il celui d'un avenir où l'Etat sera juste et fort, où l'homme sera libéré, où la France sera la France, c'est à dire grande et fraternelle." - Charles de Gaulle


Faisant fi des prédictions fumeuses, le monde n'a pas pris fin en 2012.
Il a même été fortement secoué par les guerres, notamment au Moyen-Orient où la Syrie s'est enfoncée dans la violence, et par des crises, au premier rang desquelles figure celle de la zone euro engluée dans une conjoncture atone.

Sur la scène politique nationale, échéances électorales oblige, les affrontements et les tensions ont aussi été légion. Et après 8 mois de présidence Hollande, l'heure est à la vengeance de la réalité.

L'alternance n'a apporté aucun changement politique notable et encore moins l'inflexion économique et sociale tant attendue. Les Français ont découvert, mais l'ignoraient-ils vraiment, que la croissance ne se décrète pas. Pris au piège de réformettes sociétales et à défaut d'une orientation radicalement différente vis à vis de l'Europe et des puissances de l'argent, la politique appliquée continue à affaiblir la France.

Face aux résultats affichés et aux perspectives toujours plus pessimistes, l'avenir même de notre démocratie va se poser inéluctablement.
Face à un système économique déséquilibré et à un ordre politique injuste, l'opposition doit s'organiser et des rassemblements nouveaux doivent émerger au sein desquels nos idées se croiseront enfin avec un but commun : des initiatives et une organisation utile à notre peuple. Cette alternative nationale, républicaine et sociale ; cette offre politique nouvelle en dehors des extrêmes, que d'aucuns appellent de leurs vœux, doit s'affirmer en 2013.

A notre niveau, nous porterons cette exigence au quotidien pour que l'Etat républicain reprenne tout son rôle de régulateur et de stratège qui nous fait tant défaut dans l'économie globalisée. Pour nous autres gaullistes, cela n'est pas un vœu pieux car il est à l'origine de notre combat politique.

Certes, pour qu’il se concrétise, cela supposera que l'on fasse preuve d'audace, d'inventivité et d’ouverture dans notre action militante.
Mais l'espoir que notre confédération forme pour notre pays en ces temps difficiles, c'est aussi que chaque citoyen ne se contente plus d'attendre des solutions toutes faites mais retrouve le sens de l'engagement et s'arme de volonté et de ténacité pour renouer avec les valeurs qui ont fondé la France. Car résister au nom de celles-ci dans le monde tel qu'il est, face à cette mondialisation dominée par les logiques de guerre et de conquête propres à l'économie de marché capitaliste, libéralisée et déréglementée, c’est déjà avancer un projet de société.

C'est pourquoi, à chacune et à chacun d'entre vous, à vos familles et à vos proches, l'Union du Peuple Français et ses mouvements confédérés (Union Gaulliste, Initiative Gaulliste, Mouvement Bonapartiste, Union des Républicains de Progrès) forment des vœux d'espoir, de réussite mais surtout de courage, de foi en l'avenir et de fermeté dans vos choix.
 

Sondage

Pour lutter contre le chômage, de laquelle des deux opinions suivantes vous sentez-vous le plus proche :
 

Sur Facebook

Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com